Sizun

Orgue flûtes et violoncelle : un délice de virtuosité

Jeudi dernier l’église accueillait un quatuor d’exception en les personnes de Jean-Yves Lacorne à l’orgue, Isabelle Hébrard et Emmanuelle Rouaud à la flûte, Ondine Lacorne au violoncelle. Un moment de rare intensité pour les personnes présentes, un vrai délice de virtuosité devait-on retenir de ce concert.

Au programme, des œuvres interprétées avec talent… Ainsi la chaleur du violoncelle s’est mariée aisément avec les notes mélodieuses des flûtes et la magnificence de l’orgue dans des œuvres de Mozart, C.P.E Bach, J.L. Krebs ou encore Th. Pécou entre autres.

OUEST-FRANCE – 16/08/2006

Sizun

Jeudis de Sizun : un quatuor instrumental de haute gamme

Les mélomanes sont restés longtemps sous le charme des œuvres que leur ont présenté les quatre musiciens. Que ce soit dans les œuvres pour quatre instruments comme les sonates de Bach et de Krebs ou dans les trios comme le Divertissement de Philippe Gaubert ou encore dans la romance pour flûte et orgue de Saint-Saëns jouée par Emmanuelle Rouaud, le tout était d’une grande technicité et virtuosité. Le concert n’aurait pas été complet sans les solos de l’orgue interprétant Bach, Mozart, Corréa de Arauxo, et celui de la flûte d’Isabelle Hébrard pour une oeuvre de Thierry Pécou. Un régal, d’autant que l’acoustique parfaite de l’église a contribué à la solennité de l’événement.

LE TELEGRAMME – 14/08/2006

Montsoreau

Pour leur retour à l’abbaye de Maumont, Jean-Yves Lacorne et Isabelle Hébrard étaient cette fois rejoints par Emmanuelle Rouaud (flûte) et d’Ondine Lacorne (violoncelle). Ce quatuor magique a enchanté le nombreux public présent. Le choix des œuvres a séduit tout le monde. Le public, s’il fut un peu intimidé dans ses premières réactions par la solennité de l’église abbatiale de Maumont, s’est ensuite laissé aller à faire un triomphe aux musiciens.

LA CHARENTE LIBRE – août 2006

Montsoreau

Les pierres de l’église de Montsoreau resteront sans doute longtemps imprégnées de l’atmosphère forte et sensible qui a résonné lors du concert Trio Lacorne. Le trio, auquel est venue se joindre une violoncelliste restera dans les mémoires.

Dans le cadre de la 11ème saison musicale, ce concert a permis au trio de faire partager à tous sa passion pour la musique : un programme riche dans sa diversité (Bach, Mozart, Saint-Saëns, Pécou…) et des prestations remarquables. Pendant plus d’une heure et demie les quatre musiciens ont tenu sous le charme plus de 150 personnes venues écouter des œuvres expressives que l’auditeur s’approprie avec une relative facilité.

Les instrumentistes ont montré tout leur talent. Jean-Yves Lacorne a tiré le meilleur de l’orgue (un orgue mobile de trois mètres de haut qui se démonte en cinq parties). Il a fait ressortir toute l’émotion des grands classiques dont la fantaisie en fa m de Mozart. Séduits qu’ils étaient par la qualité de l’interprétation, les mélomanes avertis y ont trouvé leur compte.

LE COURRIER DE L’OUEST – 14/08/2006

Juignac

En ce dimanche, près de cent cinquante personnes (public et moniales) ont pu apprécier ces purs talents.

CHARENTE LIBRE – 01/09/2003

Saint-Philibert de Grand-Lieu

Un trio de choix pour ce premier concert à l’église retransmis dans la nef sur grand écran. Les Amis de l’orgue offraient aux mélomanes la possibilité de suivre sur grand écran, la prestation de Jean-Yves Lacorne à l’orgue, et simultanément de voir et d’entendre Isabelle Hébrard à la flûte et la superbe voix de Lillian Sit Po, interprétant du haut de la tribune diverses oeuvres dont Le Vent de Novembre mis en musique et dédié au trio par Pascal Franck. Ce système a permis aux nombreux amateurs de musique classique d’assister à une très belle soirée.

OUEST-FRANCE – 21/08/2003

Sizun

Sizun sous le charme d’un trio mélodieux.

C’est une vision du XVIIe au XXe siècle de leur programme éclectique qui a séduit le public présent […]. Leur succès s’est confirmé, à en croire les brèves de parvis très enthousiastes.

OUEST-FRANCE – 16/08/2003

La Bernerie-en-Retz

La série de concerts d’orgue, organisée par l’Association des Amis de l’Orgue de LA BERNERIE-EN-RETZ, se termine en apothéose avec un trio chant, flûte et orgue.

OUEST-FRANCE – 18/08/2003

Sizun

Aux Jeudis de Sizun s’est produit un trio pour le moins original programmé depuis 1996 pour des concerts et productions dans de nombreux festivals.

C’est un programme d’oeuvres de musiciens du XVIIe siècle à nos jours qui a fait le bonheur des mélomanes, ravis de leur soirée. Le trio devait interpréter une cantate de Scarlatti « Ardo è ver per té d’Amore », « Le Vent de Novembre », mis en musique par Pascal Frank, musicien contemporain, sur un poème intitulé « Le Vent » de Emile Verhaeren. Ce travail de recherche de la perfection entre la voix de soprano, la flûte et l’orgue est constant et laisse transparaître une très grande sensibilité, un flot d’émotions parfois déconcertantes.

LE TELEGRAMME – 14/08/2003